Mère Marie-Léonie

Bienheureuse Marie-Léonie Paradis

À l’église Saint-Roch, le samedi 28 octobre 2017, à la messe de 16h, une célébration d’action de grâces eut lieu, en présence des Petites Sœurs de la Sainte-Famille, pour l’inauguration de la magnifique image de Mère Marie-Léonie qui est installée dans l’église Saint-Roch à perpétuité.

Plus qu’une image, c’est la présence de la Bienheureuse qui nous accompagne et fait route avec nous. Présentons-lui nos intentions de prières, elle est puissante auprès de Dieu et elle saura nous accorder les biens spirituels dont nous avons besoin pour vivre les événements de notre vie.

IMG_0459

Qui est Mère Marie-Léonie ?

Elle est née à L’Acadie, au Québec en 1840. Elle est entrée au couvent de Sainte-Croix à l’âge de 14 ans ; vingt ans plus tard elle est appelée au Nouveau-Brunswick pour diriger des jeunes Acadiennes au service du Collège de Memramcook et c’est là qu’elle fonde officiellement son institut des Petites Soeurs de la Sainte-Famille voué au service des prêtres.

En 1895, Mgr Paul Larocque, évêque de Sherbrooke, accueille la fondatrice Marie-Léonie et celle-ci ouvre une quarantaine de maisons pour travailler humblement au service de l’Église. Elle est décédée le 3 mai 1912.

Marie-Léonie est une femme de grand coeur, d’une simplicité désarmante, une femme de prières, dévouée à Dieu dans un don total de sa vie. Elle avait une dévotion particulière à Saint-Joseph (patron des causes désespérées). Elle fut béatifiée le 4 septembre 1984 par sa Sainteté Jean-Paul II, lors de sa visite au Québec.

Des faveurs et des guérisons nombreuses émergent du coeur de la Bienheureuse Marie-Léonie. Parmi ces nombreuses guérisons en voici une : Louise est âgée de deux ans. Elle souffre de polykystose et les médecins ne lui donnent que quelques mois à vivre. Les plus grands médecins de Boston confirment le même diagnostic.

Quelqu’un parle de Marie-Léonie aux parents de Louise. Les parents ont amené leur enfant au tombeau de Marie-Léonie car c’était leur dernier espoir. Le lendemain l’enfant marche, ce qu’elle n’avait pas fait depuis huit mois ! Quelques semaines plus tard, la guérison de Louise était confirmée par les médecins.

Marie-Léonie est puissante auprès de Dieu et auprès de chacun(e) de nous aujourd’hui. Elle attend nos demandes. Une seule chose compte pour elle : obéir à Dieu et faire sa volonté.

Que la Bienheureuse Marie-Léonie veille sur nous ! Elle nous assure ses grâces et des bénédictions. Qu’elle veille sur notre paroisse, nos familles, nos enfants et les malades qui ont besoin de secours et de force. Qui sait ?

Ayons confiance !

Le site de l’Archidiocèse de Sherbrooke consacre une page à la Bienheureuse Marie-Léonie Paradis. Depuis le 31 mai 2017, la relique du corps de la Bienheureuse repose à l’intérieur même de la Basilique-Cathédrale St-Michel de Sherbrooke. Pour en savoir plus,  cliquez ici.

Inauguration du musée dédié à l’oeuvre de la bienheureuse Marie-Léonie Paradis le 4 mars 2018 à 14h à la Basilique-Cathédrale St-Michel.

Marie-Léonie Paradis_reliques