Contribution volontaire annuelle (C.V.A.)

2021-2022

La Contribution volontaire annuelle (C.V.A.) peut être versée en tout temps pour les trois communautés chrétiennes de la paroisse Saint-Paul : Saint-Roch, Saint-Élie et La-Résurrection-du-Christ. Pour accomplir sa mission, la paroisse Saint-Paul doit pouvoir compter sur des lieux de rassemblements accueillants et sécuritaires, mais également sur la présence d’un personnel et de bénévoles dévoués et disponibles. Toutes les contributions, petites ou grandes, seront les bienvenues. Ensemble, ayons à coeur notre paroisse, soutenons financièrement sa mission dans notre milieu. Merci !

Vous êtes nombreux et nombreuses à utiliser l’application en ligne pour faire un don à votre paroisse. Plusieurs l’ont utilisée pour réaliser leur contribution volontaire annuelle (CVA). Simple et sécuritaire, un reçu officiel est remis immédiatement après la transaction. Merci de soutenir votre paroisse !

Un don en ligne


La paroisse Saint-Paul compte plusieurs bâtiments : deux presbytères et trois églises. Le presbytère de Saint-Roch abrite les bureaux de la Fabrique et offre en location un logement à monsieur l’abbé Mario Boivin. Le presbytère Saint-Élie abrite le magasin paroissial « Les petits prix de Saint-Élie ». Chauffer et éclairer ces bâtiments en 2021 nous a coûté la somme de 31 846,28 $. À noter que pendant le confinement des mois de janvier, février et mars 2021, la température de nos églises a été abaissée de façon significative. Cela explique en partie que les dépenses à ce chapitre soient inférieures à celles initialement budgétées (38 400 $).


La paroisse Saint-Paul comptait six employé(e)s en 2021 : Abbé Justin, Yvan Demers (animateur paroissial), Louise Beaulieu (secrétaire), Andréanne Lavoie (animatrice de pastorale), Christian Beauvais et Marcel Laventure (concierges). À ces employés, nous avons pu compter sur la précieuse collaboration ponctuelle des abbés Léo Durocher et André Giroux (prêtres collaborateurs), de Daniel Goulet (comptable) et des personnes qui agrémentent nos rassemblements par le chant et la musique. Les heures de travail et le taux horaire variaient selon les postes et les besoins pour finalement représenter la somme de 94 606,87 $.

Les dépenses à ce chapitre sont inférieures à celles initialement budgétées à 164 581 $. Trois facteurs expliquent la situation. Le premier est le décès de madame Lise Courchesne, coanimatrice paroissiale. Ce poste est resté vacant. Le deuxième facteur est celui qui concerne le confinement du début de l’année 2021 où des employés ont reçu une cessation d’emploi. Enfin, le troisième facteur est celui de la réception de subventions d’aide aux entreprises afin de maintenir les emplois en période de pandémie.


L’Église diocésaine a besoin de ressources pour soutenir son organisation et remplir sa mission. Les formules pour les obtenir peuvent varier, mais elles supposent toujours une certaine contribution de la part des chrétiens et chrétiennes qui forment cette Église. La cotisation des paroisses fixée à 7,5% depuis 2011 est l’une des plus importantes sources de revenus pour notre diocèse. Conscientes que les revenus des paroisses croissent moins rapidement que les dépenses, les autorités diocésaines s’efforcent de maintenir au plus bas niveau le taux de la cotisation. La cotisation est calculée principalement à partir des dons en argent reçus par la paroisse, les inscriptions aux parcours catéchétiques, sur les ventes réalisées en cours d’année, sur les commandites, les subventions, ainsi que sur les revenus de location. En 2021, la cotisation de la paroisse a représenté la somme de 17 788,16 $.


La paroisse Saint-Paul compte plusieurs bâtiments : deux presbytères et trois églises. Le presbytère de Saint-Roch abrite les bureaux de la Fabrique et offre en location un logement monsieur l’abbé Mario Boivin. Le presbytère Saint-Élie abrite le magasin paroissial Les petits prix de Saint-Élie et le Centre de dépannage alimentaire des Chevaliers. Assurer et entretenir nos bâtiments en 2021 s’élève à un peu plus de 155 000 $. À noter qu’en 2021, la cheminée de l’église Saint-Roch a été réparée (20 925 $) et que nous avons procédé à la réfection complète de la toiture (82 821 $). Toujours en 2021, nous avons procédé à la réparation du parvis de l’Église Saint-Élie (11 475 $). Toutes ces réparations majeures ont été rendues possibles grâce aux placements de la paroisse qui s’élèvent maintenant à 412 873 $ pour les trois communautés qui composent la paroisse Saint-Paul.


Malgré la pandémie qui nous frappe depuis maintenant deux ans, la paroisse Saint-Paul a pu compter sur la grande générosité de ses paroissiens et paroissiennes. À la fin de l’année 2021, les revenus s’élevaient à 237 193,59 $ pour des dépenses totales de 333 304 $. Il faut se rappeler que des réparations majeures ont été réalisées à l’église Saint-Roch (toiture et cheminée) et à l’église Saint-Élie (parvis) pour la somme de 127 000$. Cela a occasionné un déficit d’opération que nous avons dû rembourser à même les placements de la Fabrique.


L’ARGENT QUI SENT BON

L’argent n’a pas d’odeur. Parfois, c’est vrai, car il serait trop difficile de vérifier s’il n’est pas le produit d’une magouille quelconque. Mais l’argent a aussi une bonne odeur quand il sert à soulager la misère et à entretenir le jardin des vies spirituelles et le potager des projets communautaires. La CONTRIBUTION VOLONTAIRE ANNUELLE permet de faire circuler l’argent qui sent bon, pour l’ensemble de notre vie communautaire sous tous ses aspects. La sollicitation fait appel à la bonne volonté et à la générosité gratuite. Et cet argent est administré avec le souci de l’utiliser avec rigueur pour le bénéfice de toute la communauté. Merci de participer avec coeur.

Source : Le SCG, Journal Communautaire de Saint-Charles-Garnier, 6 octobre 2013


Dernière mise à jour de cette page : 11 mars 2022